Vision Strasbourg

Strasbourg vivante

Strasbourg est certes la capitale du vélo ... tout au moins si l'on considère que les chiffres peuvent à eux seuls rendre compte de la réalité. Car il existe de curieuses lacunes ! La traversée du centre piétonnier, à vélo, est peut-être (encore) autorisée, mais dans les faits, elle est tout bonnement impossible. Le problème, c'est que le centre ne peut pas non plus être contourné ! Les quais sud sont en cours d'aménagement selon la même logique que le centre lui-même : promenade partagée, priorité aux piétons. On sait ce que cela signifie: on ne peut pas rouler, à part peut-être dans les caniveaux, comme rue des Juifs, rue des Frères, etc ... Les quais nord ne sont que très partiellement aménagés, et le parvis de la place des Halles vient d'être refait sans que la moindre place ait été dévolue aux vélos. Alors les boulevards ? Ridicule ! Il est quand même extraordinaire que dans la 1e ville cyclable de France, ville qui de plus "aime ses étudiants", on ne puisse se rendre de l'Université à la gare qu'en slalomant entre les piétons rivés à leurs portables.s

52

22